Intérêt du guidage sous échographie lors d’intervention type biopsie
10 novembre 2017
Virtutrax: système virtuel médical de localisation d’aiguille
13 novembre 2017

Qu’est-ce que l’échoguidage médical ?

En médecine, l’échoguidage est un excellent moyen de poser un diagnostic fiable et rapide, et ainsi permettre de débuter une thérapie dans les meilleurs délais. Dans l’imagerie médicale, l’échographie fait partie des systèmes les plus fiables et les plus précis.

Il existe deux types d’échographie : superficielle et invasive. Pour une échographie superficielle le praticien utilise un gel conducteur à même la peau, les risques pour le patient et le professionnel sont minimes par rapport à une échographie invasive (échographie endocavitaire par exemple), où la visibilité est plus réduite et où le geste nécessite plus de précision et de précaution.

Désormais, sur à un échographe classique, il est possible d’ajouter des consommables réutilisables ou à usage unique stérile permettant une meilleure précision du geste : c’est l’ECHOGUIDAGE VIRTUEL.

L’échoguidage virtuel : un système innovant

L’échoguidage virtuel permet la visualisation de la pointe de l’aiguille une fois la barrière cutanée franchie.

Il permet au praticien d’âtre beaucoup plus performant (grâce à l’embout de l’aiguille qui augmente de 89 % l’utilisation du guidage, et donc d’améliorer d’autant sa précision), d’âtre beaucoup plus rapide grâce à cette nouvelle procédure et de pouvoir reproduire le même schéma presque à l’identique sur un autre patient.

Aujourd’hui, grâce à ce système, le praticien peut avoir une meilleure approche de la technique, donc de pratiquer plus d’actes alors impossibles avec d’anciens systèmes. Le praticien peut suivre l’évolution de l’aiguille, son trajet virtuel et peut corriger directement son angle et atteindre sa cible du premier coup.

L’échoguidage virtuel est un système qui va faciliter la prise en charge de la personne à soigner, en facilitant la visualisation de la pointe de l’aiguille directement par l’utilisation du système de visualisation virtuel et de l’échographe habituel.