Virtutrax: système virtuel médical de localisation d’aiguille
13 novembre 2017
Intérêt de la pose écho-guidée de cathéters vasculaires
13 novembre 2017

Qu’est-ce qu’un cathéter veineux central ?

Il s’agit d’un cathéter uniquement posable par un médecin dans des veines dites grosses et/ou profondes. La pose de ce genre de matériel doit s’effectuer sous des conditions d’asepsie irréprochables pour éviter tout risque d’infection nosocomiale, c’est à dire que le praticien médical, assisté par une infirmière, travaille dans des conditions de stérilité totales.

Il existe plusieurs types de voies veineuses centrales : la sous-clavière, la jugulaire ou la fémorale par exemple.

Dans quelles situations pratique-t-on la pose de ce genre de cathéter ?

La pose de voies veineuses centrales (VVC) se pratique dans plusieurs conditions : pour la pose d’une voie veineuse périphérique est devenue impossible car le capital veineux est épuisé, pour faire passer des grosses molécules, pour alimenter le patient par voie parentérale ou quand le traitement du patient va durer longtemps (ce qui va éviter de poser régulièrement des voies veineuses périphériques (VVP)). La pose de voies veineuses centrales peut se réaliser sous échoguidage.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la pose de ces cathéters ?

Les avantages.

Ces cathéters peuvent se conserver jusqu’à 21 jours. Ils peuvent posséder plusieurs voies en une, en ne posant qu’un seul cathéter (car il est impossible de mélanger certains médicaments, ou bien l’alimentation parentérale doit être injectée seule). Ils permettent au patient une meilleure mobilité.

Les inconvénients.

Le risque infectieux est malgré tout plus grand, d’où la nécessité d’une asepsie rigoureuse et très minutieuse. Certains patients désorientés peuvent l’arracher en tirant dessus.

Comment s’effectue la pose d’une voie veineuse centrale ?

La plupart du temps, la pose des VVC s’effectue par échoguidage. Le praticien peut, grâce à cette technique repérer la veine à piquer, et suivre la progression de l’aiguille avec le cathéter directement dans le vaisseau concerné. L’acte est plus rapide et moins douloureux pour le patient.